Cicatrisation.info le site web d'information sur la cicatrisation et le Diplôme Universitaire de Paris 7

A propos de la cicatrisation : le saviez-vous ?

  • Les microbes qu'on trouve dans une plaie proviennent du patient lui-même dans l'immense majorité des cas, et non du milieu extérieur.

 

  • Non seulement il est normal de trouver ces microbes dans une plaie, mais encore leur présence est le plus souvent favorisée par le pansement.

 

  • Les antiseptiques, l'iode, l'argent, n'ont aucune utilité prouvée dans une plaie, où ils peuvent même être nuisibles. L'eau du robinet suffit dans tous les cas à nettoyer une plaie. Quant aux antiseptiques, leur rôle majeur est de désinfecter la peau saine AVANT un soin qui franchit la barrière cutanée (piqûre, intervention chirurgicale).

 

  • La douche quotidienne à l'eau du robinet et au savon n'est jamais interdite en cas de plaie, bien au contraire. Il en est de même après une opération chirurgicale.

 

  • Les antibiotiques peuvent être dangereux car ils sélectionnent des microbes qui leur résistent. En matière de plaies et de cicatrisation, les antibiotiques ne doivent être utilisés que dans certains cas, qui sont rares en pratique.

 

  • La nature est bien faite, et nous cicatrisons le plus souvent malgré le pansement. Il suffit pour s'en convaincre de se déplacer dans le tiers monde et les milieux défavorisés.

 

  • Aucun pansement, aucun procédé moderne ne permet réellement d'accélérer la cicatrisation. Seule la chirurgie permet d'accélérer la cicatrisation d'une plaie lorsqu'elle est nécessaire et lorsqu'elle est possible. Quant au pansement, son rôle majeur est simplement d'assurer le confort du patient.

 

  • Une cicatrice évolue pendant au moins un an, et son aspect final est imprévisible et dépend de chaque cas.

 

  • Une cicatrice est indélébile et ne peut jamais être effacée ou "gommée". Il est impossible de faire disparaître une cicatrice.